Nos lieutenants se crêpent la moustache, nous nous injurions, nous rivalisons à tout point de vue

Mercredi 6 juin 17

Chers Parents

Encore une lettre attendue qui arrivera bien tard, mais que voulez-vous, bien rares sont nos moments de loisir : études, théories, exercices, siestes, se succèdent.
Les siestes sont nécessitées par la chaleur étouffante, et nos travaux fatiguant. Quand elles ne sont pas obligatoires, on est obligé d’y recourir. Donc, peu de temps libre à notre disposition. Excusez donc la brièveté des lettres que j’écrirai la semaine. Celles du Dimanche seront plus fécondes.
J’ai reçu hier la lettre de Papa avec l’argent. Merci. J’ai reçu la lettre d’Elisabeth ! Merci.
Bar est-il plus tranquille maintenant ? Les périodes de trouble de l’année dernière vont-elles recommencer ? J’espère que vous êtes tous aguerris maintenant !
Depuis ma dernière lettre, rien de sensationnel : 6 types doivent être éliminés aux chasseurs puis 18 ( ?). Cela se décide aujourd’hui, je crois. A cause de toutes ces histoires d’élimination, nous sommes en bis-bis avec les biffins. A chaque minute des vacations de toutes sortes se produisent. Nos lieutenants se crêpent la moustache, nous nous injurions, nous rivalisons à tout point de vue. C’est tordant ce combat épique de chasseurs « contre cerfs rouges ». On rigole !
Hier nous avons eu marche de 20 km avec sacs et fusils. Nous avons sué comme des malheureux : heureusement que j’avais vos godillots, sans cela mes pieds auraient été réduits à leur plus simple expression.
Aujourd’hui, nous devons avoir la visite d’un général américain ; comme de juste, on nous a fait trimmer et il n’est rien venu.
En attendant on barde sec pour l’examen du 18 Juin. Cela commence à chauffer, surtout qu’on n’est pas sûr, chacun de nous, d’être présenté. On est obligé d’être sur le qui-vive.
Vous avez dû recevoir les photos Guaussot. Elles sont ratées : les copains de me trouvent pas ressemblant. J’irai sans doute Dimanche les revoir, puisque je suis invité.

Notre capitaine est une chasseur du 5 : Thiriet ( ?)
Notre lieutenant est un chasseur du 5 : Miles.
L’autre lieutenant : Bouveret est un biffin du ??
Notre sergent est un biffin.
C’est ce qui nous fait bisquer.
Je termine en hâte, il faut s’équiper. Je vous réécrirai les résultats d’élimination Vendredi. Si je peux.
Je vous embrasse tous affectueusement.

P.Collot

170606-1.png170606-2.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s