La Bataille de la Malmaison. Note de Jean Collot

Note rédigée par Jean Collot, frère de Pierre.

Bataille de la Malmaison

Ancien fort désaffecté vis-à-vis Chemia à l’Est de la route de Soisson à Laon
Victoire des Français sur les Allemands le 23 octobre 1917 dans l’Aisne.
L’attaque fut exécutée du 23 au 26 octobre 1917 par la dixième armée. Trois  corps d’armée appuyées par 1850 pièces dont 900 d’artillerie lourde et 272 pièces de
tranchées et pour la première fois par 5 groupes de chars d’assaut sur un
front de 12 km, depuis la ferme de Royère jusqu’au village d’Allemant ( ?).
Pierre attaqua à quelques kilomètres à l’Est du fort de la Malmaison.
Cette opération fut considéré comme une opération à objectif limité complétée
le 25 octobre par la prise de Puinon – Chavignon. Cette bataille obligea les Allemands à
abandonner le Chemin des Dames pour se retire derrière l’Ailette.
Elle doit son nom à la ferme et  fort de la Malmaison (désaffecté avant
guerre) dont les Allemands avaient fait une position inexpugnable. Ce fort fut
conquis le 25 octobre par le 4ème zouave du commandant Giroud (futur général)
11 000 prisonniers allemands et 200 canons furent capturés.
Pierre Collot devait tomber à l’ennemi le 14 Sept 1918 a Vauxaillon,
village situé à 10 km environ du lieu de l’attaque d’octobre 1917 lors
de la série d’offensive qui devait aboutir à l’armistice du 11-11-18

Bataille de la Malmaison - Note de Jean Collot 171023_1.JPG

Bataille de la Malmaison - Note de Jean Collot 171023_2.JPG

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s