Pas de bruits insolites de sifflement aigu et d’éclatement déchirant et pourtant nous sommes au front.

En ligne –  1er Février 18

Chers Parents

Nous sommes en plein hiver ————————————- et pourtant un magnifique soleil luit au-dessus la tête en nous réchauffant de ses bienfaisants rayons. Nous sommes en première ligne ——————————— et pourtant tout autour de nous respire la vie et la quiétude : les sapins qui pointent vers le ciel d’un bleu d’azur et portent avec fierté leur sombre frondaison où se jouent les rayons d’un beau soleil — le petit ruisseau qui dévale de la montagne en un frais bruissement et de joyeuses cascades — les petites fougères dentelées et les mousses qui verdissent le sol— .
Pas de bruits insolites de sifflement aigu et d’éclatement déchirant — et pourtant nous sommes au front.

C’est sur cette eden de front que se tient votre fils et son bataillon au sommet du Ballon de Guebwiller, à une des altitudes les plus élevés de la Haute Alsace. Les boches se tiennent a 1300 ou 2000 mètres de nous au fond d’un ravin que nous dominons.
Et c’est pourquoi nous sommes si tranquilles dans notre coin rêvé où n’est pas tombé encore une marmite et où les balles sifflent rarement. C’est un véritable secteur de repos, défendu Kolossalement, comme de juste.
C’est là qu’on nous a fait monter après notre descente de l’Hartman où nous avions été relativement tranquille.
C’est là aussi que je vais attendre ma perm avec une impatience contenue difficilement. Car ici, elles vont sûrement reprendre, après avoir été momentanément arrêté pour le bataillon, pour des raisons inconnues.
Mon petit cafard ici s’est tout de suite évaporé et on « tient le coup ».
J’espère que vous « tenez » aussi toujours à Bar, et que les Boche vous laisse vos nuits tranquilles malgré la lune.

J’ai reçu le colis annoncé qui m’est bien parvenu et a été fort apprécié. Le gâteau était exquis, félicitations à l’auteur … à qui on permet de récidiver.

Je termine cette banale missive en vous embrassant tous affectueusement et en vous disant un joyeux et prompt au revoir.

P.Collot

180201_1.png

180201_2.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s