Le bataillon descends cette nuit au repos pour 3 semaines

21 février 1918
Jeudi

Chers Parents

 

Me voilà presque arrivé à destination : je suis en effet depuis 18h à Moosh (?) où mon train m’a débarqué. Parti de Bar à 9h15 je suis arrivé à 7h du matin à Épinal, où j’ai trouvé de suite mon train pour Bussang où je suis arrivé à 11h, et à 1h, je traversais le col sur Decawille(?) à ciel ouvert : trajet fort peu intéressant car il fait un temps détestable : vent, neige, etc.

Le bataillon descends cette nuit au repos pour 3 semaines : je tombe donc très bien. Je vais l’attendre ici et je le retrouverai demain matin. Je vais coucher cette nuit dans un lit que j’ai déniché à grand-peine chez des particuliers. Il est du reste un peu petit pour moi, et je vais dormir en chien de fusil, mais cela n’a pas d’importance. J’ai voyagé presque tout le temps seul, aussi je commençais à m' »encafarder ». Je pense que ce cafardillon mourra dans l’œuf. Il est bien inutile de s’en faire. J’ai fort bien déjeuné avec le pâté « exquis de ma mère » et j’ai déjà fait brèche dans les caramels et le gâteau: le tout épatant. Ne vous en faites donc pas : tout va bien.

Que le ciel vous soit clément ces jours-ci ! Je vous embrasse tous bien affectueusement

180221_1.png

180221_2.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s