Les pertes ont été nulles, comparativement aux résultats, et les Boches complètement surpris

Dimanche 18 Août 18

 

Chers Parents

 

Me voilà en retard d’un jour pour ma lettre, mais hier on a fait l’exercice et ma foi, un peu lassé par tant de gymnastique, je me suis endormi au lieu d’écrire.
Nous sommes toujours dans le même trou, on ne peut pas dire un petit trou pas cher, puisque pour faire rempli son bidon de rouge, il faut verser la modique somme 5+,30. Vous voyez que c’est donné, le reste est à l’avenant. Avec cela, pas de distractions et je partirai volontiers pour des régions plus clémentes. On en parle tous les jours, mais cela ne se décide jamais.
Autrement, rien de neuf, on se laisse vivre.

J’ai reçu tout à l’heure la longue lettre de Jeanne sur laquelle je comptais. Elle était encore ouverte par la censure. Décidément, elle n’a guère confiance en vous. C’est la deuxième en six jours. Les extraits de journaux que vous me faites parvenir se rapportent au 4° bataillon de chasseur qui est à la division et qui est même à mon groupe ou à mon régiment, puisqu’un groupe c’est 3 bataillons de chasseurs.
Je faisais justement la liaison entre le commandement de ce bataillon et le colonel au cours de l’attaque. C’est lui qui a pris Mareuil avec une compagnie du 5° et un peloton de ma compagnie.
Les pertes ont été nulles, comparativement aux résultats, et les Boches complètement surpris. Les prisonniers ont dit qu’ils ne se doutaient de rien, et il y avait fort peu de troupes en ligne, mais énormément de mitrailleuses servies par des types à cran et sacrifiés.
Cafardelle est sergent à la compagnie. Depuis qu’il a ses sardines, il me regarde d’un peu plus haut, et comme il est toujours fourré avec les juteux et les sous-off, je ne le vois plus guère.
J’espère que vous n’êtes pas arrosés comme à Nancy et ailleurs et que vous dormez tranquille sans sirène ou tir de barrage.
Je vous quitte en vous embrassant tous bien affectueusement.

P.Collot

 

P.S. – Mes meilleurs vœux de Fête à Jeanne, dont la fête est pour ces jours-ci, je crois.

 

20180818_1.png20180818_2.png20180818_3.png20180818_4.png

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s