J’ose espérer que l’année prochaine, Pâques de 1919 nous verra réunis

Le 29 Mars 1918 Chers Parents Vous devez vous demander ce que je fais après l’abondance de lettres de la semaine dernière, un arrêt de correspondance de 4 jours !! En voilà la cause : j’ai rejoint le bataillon et c’est des lignes que je vous écrit. Le voyage a duré 2 jours, car je l’ai fait… Lire la suite J’ose espérer que l’année prochaine, Pâques de 1919 nous verra réunis

J’aime mieux entrer dans la mêlée qui est commencée déjà plutôt que de gagner un galon à l’arrière

Aux Armées Le 26 Mars 18 Chers Parents L’examen est terminé. Le tout s’est très bien passé mais voilà le point noir : on est classé surtout par temps de présence au front. Comme c’est moi qui ait le moins naturellement, je ne vois pas trop ce que cela va donner. Nous regagnons demain nos bataillons,… Lire la suite J’aime mieux entrer dans la mêlée qui est commencée déjà plutôt que de gagner un galon à l’arrière

C’était assez difficile, mais enfin, je crois m’en être assez bien tiré

Le 24 mars 18 Chers Parents, Je viens vous donner quelques nouvelles sur l’examen d’hier après-midi. Comme je vous l’ai dit, c’était un examen militaire sur le terrain. C’était assez difficile, mais enfin, je crois m’en être assez bien tiré. J’espère surtout qu’on tiendra compte que je suis simple bibi, et qu’on jugera que je… Lire la suite C’était assez difficile, mais enfin, je crois m’en être assez bien tiré

Je suis tout seul de simple bibi ; tous les autres sont des caporaux ou sergents

CARTE POSTALE Chers Parents,   C’est du patelin ci derrière que je vous écris, c.a.d. du dépôt divisionnaire. Je viens passer un examen… pour quoi, je n’en sais rien. Sans doute pour les E.A. J’ai vu la liste des candidats : Colardelle en est. Je suis tout seul de simple bibi ; tous les autres sont des… Lire la suite Je suis tout seul de simple bibi ; tous les autres sont des caporaux ou sergents

Cela va faire un an demain que j’ai signé mon engagement.

Aux tranchées Le 20 Mars 18   Chers Parents   J’ai reçu hier la lettre de Jeanne qui m’a fait bien plaisir, mais je n’ai pas encore vu trace du paquet annoncé. J’espère qu’il ne tardera pas. Merci quand même ! Hier ! 19 Mars ! J’ai bien pensé toute la journée à la fête de Papa. J’ai… Lire la suite Cela va faire un an demain que j’ai signé mon engagement.

au fur et à mesure que j’écris je me sens plus triste et plus seul dans cette tranchée dévastée…

Mon cher Papa Au moment où j’écris ces lignes, j’évoque avec une certaine mélancolie émues les autres St Joseph que j’ai pu voir jusqu’ici. Combien ce 19 Mars 1918 ressemble peu à ses précédents. Au lieu de venir joindre mes souhaits à ceux que vont t’adresser tous ceux qui te sont chers, c’est d’une tranchée… Lire la suite au fur et à mesure que j’écris je me sens plus triste et plus seul dans cette tranchée dévastée…

Cela sent le printemps et malgré mitraille et obus, les oiseaux commencent à chanter.

Aux Armées Le 17 Mars 18   Chers Parents   Depuis ma dernière lettre toujours rien de nouveau : notre vie est celle des poilus du front, c’est-à-dire uniforme et monotone. Le jour on se couche, ou on travaille un peu, le soir on va poser es barbelés ou faire des corvées en ligne… Nous ne… Lire la suite Cela sent le printemps et malgré mitraille et obus, les oiseaux commencent à chanter.